14/04/2015 15:23

A propos de #PJLRenseignement

Une petite anecdote pour ceux qui disent "on n'a rien à caché" ou "cette loi est la pour surveiller les terroristes"...

Il y a quelques années j'étais allé à l'aéroport d'Orly pour attendre quelqu'un qui devait arriver par avion.

N'y étant jamais allé auparavant et transports en commun oblige, j'avais prévu un peu large au niveau trajet.
Arrivé sur place je repère le hall de débarquement et me trouve un café pas très loin pour attendre tranquillement tout en surveillant l'heure.

Quelques minutes avant l'heure d'arrivée prévue, je m’aperçois que le hall d'arrivée n'est pas celui que je pensais (et oui ça arrive; probablement plus au quidam moyen qu'au terroriste qui a fait des repérage).

Je paye rapidement et marche tout aussi rapidement pour trouver un plan, voir ou est le bon hall et m'y rendre. Rapidement car ce n'est pas très sympa de laisser quelqu'un attendre à sa descente d'avion.

Je marche, rapidement donc, en cherchant des yeux les panneaux d'indication, le hall, etc.

J'entends vaguement des "Monsieur ! Monsieur" puis des bruit de de gens qui courent sans discrétion et fini par me retourner.

C'était à moi qu'on s'adressait; je ne me souviens plus si les personnes étaient en civil ou en uniforme mais toujours est-il que me voici entrainé dans une petite pièce.

Note: c'est une situation assez désagréable: on est pris par surprise, on ne sait pas ce qu'on nous veut ni dans quel cadre juridique mais on voit tout de suite que personne ne nous entendra appeler à l'aide en cas de besoin (et encore, je suis plutôt en bonne santé, pas épileptique ou insulino-dépendant ni cardiaque, j'ai des papier en règle sur moi, je suis blanc, avec un nom à consonance plutôt du coin).

Là on me demande pourquoi j'étais là, ce que je faisais et tutti quanti. Puis vidage des poches, fouille du sac... et même démontage de mon Zippo. Heureusement seule l'intimité de mon briquet à eu à souffrir de la fouille.

Bien évidement, je me demandais et demandais ce qu'il se passait et la raison de tout çà.

J'ai fini par l'avoir: ils avaient trouvé que j'avais un "comportement suspect". Oui, marcher vite dans un aéroport en cherchant sa direction est un "comportement suspect".

La morale de l'histoire: tout le monde peut être jugé à un moment ou à un autre comme aillant un "comportement suspect".

Avec #PJLRenseignement mon "comportement suspect" m'aurait probablement fait placer sous surveillance, à mon insu. A mon insu et donc sans possibilité en tant que citoyen de faire appel de cette surveillance.

Tout cela est-il bien raisonnable ? Proportionné ? Efficace ? Ma réponse est NON.

Et comme la mise sous surveillance n'est pas elle même surveillée par un juge, point n'est besoin de beaucoup d'imagination pour deviner ce que ça va donner. Un état de droit ne peut tolérer l'arbitraire et la mise à l'écart du judiciaire.

Quand au terroristes: ils sont probablement plus entrainés et experts dans l'art de ne pas montrer de comportement suspect que le citoyen lambda.

25/06/2012 21:35

2eme anniversaire du France-IX

Sympa le 2eme anniversaire du France-IX:
Les photos

12/11/2011 21:10

Publication d'un module REDIS pour Freeradius

C'est ici

A propos du "Nouveau moteur de recherche pour Le Monde en Tique"

Suite de l'aventure Nouveau moteur de recherche pour Le Monde en Tique: j'ai fini par trouver pourquoi le truc consommait plus de RAM que prévu, c'est à cause des requetes sql: leur résultat atteignait plus de 800M (et maintenant 1.8Go) et même si le résultat est désalloué après, la ram n'est pas rendue au système.
Une solution: splitter cette grosse requête en plusieurs.
Et hop: on passe maintenant de 2104Mo à seulement 694Mo.

22/03/2010 13:16

Tips KVM

Quelques tuyaux en vrac

- pour booter sur le cdrom, c'est -boot d
- pour pouvoir se connecter avec un client vnc: -vnc :1
(c'est plus rapide que SDL)
- le driver par defaut de l'eth est sauf erreur 8139too; si l'eth n'est pas vu dans le guest, ajouter:
alias eth0 8139too
dans /etc/modprobe.conf pour la prochaine fois
et faire un
modprobe 8139too
pour tout de suite
- ne pas oublier que les partitions mis avec kvm -hda sont des hda0, hda1, etc et pas des sda0, etc

Comment comment monter une image qcow2 sous mandriva 2010 (ou autre)

La reponse est donnée ici:
http://tjworld.net/wiki/Linux/MountQemuQcowImages

Le probleme: sous mandriva 2010 x64, soit on installe kvm soit qemu mais pas les deux. Resulta si on veux faire tourner kvm, qemu-nbd manque.
Il suffit en fait d'installer qemu, de copier qemu-nbd a l'abri puis de réinstaller kvm.

Quelques complements sur la procedure:
o Creer l'image:
qemu-img create -f qcow2 monimage.img 10GB

o La rendre joignable via /dev/nbd0:
qemu-nbd --connect=/dev/nbd0 monimage.img
(attention, nbd se binde sur le port 1024 donc potentiellement quelqu'un de lexterieur peut s'y connecter)

o Faire le fdisk
fdisk /dev/nbd0

o Si on n'a pas les entrée /dev/nbd0p1, etc faire:
kpartx -a -v /dev/nbd0
cela donne un majeur et un mineur a utiliser pour les mkdod, genre:
add map nbd0p1 (252:0): 0 256977 linear /dev/nbd0 63
add map nbd0p2 (252:1): 0 8401995 linear /dev/nbd0 257040
add map nbd0p3 (252:2): 0 106671600 linear /dev/nbd0 8659035
o faire les mknod:
mknod /dev/nbd0p1 c 252 0
mknod /dev/nbd0p3 c 252 2
o On ensuite formatter les partyitions et les monter

Tres important:
Ne pas tenter d'acces concurrents sur les partitions ainsi monter: on risque le deadlock !
Penser a demonter les partitions avant de les utiliser et a deconnecter le nbd avec
qemu-nbd --disconnect /dev/nbd0




19/08/2009 16:49

L'informatique, les nombres et les arrondis

Devinette: qu'affiche le bout de code c suivant:
double v=847.665000;
printf("v=%.2f\n",v)

Vous avez dit 847.67 ? Perdu, c'est 847.66

Tout simplement parce que:
printf("v32=%.32f\n",v);
révèle qu'en fait v vaut a peu pres: 847.66499999999996362021192908287048

Plus étonnant:

printf("%.32f\n", 1.25);
donne 1.25000000000000000000000000000000

mais printf("%.1f\n", 1.25);
donne 1.2 alors que

printf("%.32f\n", 1.75);
donne 1.75000000000000000000000000000000
et printf("%.1f\n", 1.75);
donne 1.8

Je repete: 1.25 donne 1.2 mais 1.75 donne 1.8

Etrange, non ? Et bien la c'est "tout simplement" que printf utilise non pas un arrondi arithmétique mais un arrondi "au pair le plus proche" (nommé aussi "arrondi bancaire").

Détail amusant, la fonction round() n'arrondi pas pareil, il utilise un arrondi "to nearest integer, halfway away from zero", c'est a dire que
round(1.25*10)/10 donne a peu pres 1.3 (la ou printf donnerais 1.2)
et round(1.75*10)/10 donne a peu pres 1.8

Je suis tombé des nues en voyant comment printf arrondissait: en plus de 20 ans de développement, je n'avais jamais jamais suscpecté qu'il pouvait arrondir avec une méthode différente de l'arrondi arithmétique.

Et le pire c'est que round() produit un résultat different selon le language (voir la version du language): Cf Wikipedia EN: Rounding


Références:
A Question Of Rounding
Wikipedia FR: Arrondi
Wikipedia EN: Rounding

12/08/2009 19:40

Nouveau moteur de recherche pour Le Monde en Tique

Il y a quelques semaines nous avions améliorer la pertinence des résultats pour le moteur de recherche de la Librairie Le Monde en Tique en mettant en place un scoring des résultats.

Il restait encore un petit problème de lenteur sur des requêtes comportant beaucoup de mots (notament des mots se trouvant dans beaucoup d'ouvrages).

La casse tête était intéressant: comment trouver les ouvrages comportants une série de mots (avec un nombre de mots recherchés pouvant être important) quand on attaque une base Postgresql qui comporte 325 000 ouvrages. Cela représente un peu plus de 1 million de mots différents et 27 Millions d'occurrences. Et en les classant par score descendant bien sur. Certains mots ont plus de 100 000 occurences !

On avait laissé tombé il y a quelques mois Lucene en version GNUstep: après avoir corrigés tous les bugs et problèmes de mémoire on n'a finallement jamais dépassé les 20 000 ouvrages indexés....

Du coup on avait finit par mettre l'indexation dans Postgres. Mais le nombre d'ouvrage à triplé en moins de 6 mois du fait de l'importation automatisé (merci Onix !) de plusieurs grands éditeurs et distributeurs (etranger pour beaucoup, les éditeurs francais capables de fournir des fichiers Onix étant pour le moins limité).

Bref, la problématique à la base est simple: on a par exemple 10 mots présents respectivement dans 100 000, 25 000, 40 000, 5 000, 75 000, 8 000, 7 000, 12 000, 60 000, 55 000 ouvrages et il faut trouver les ouvrages communs.
On a 1 enregistrement code mot/code ouvrage.
la methode basique c'est de prendre les ouvrages du 1er mots, d'enlever ceux qui ne sont pas présent dans le 2eme puis dans ceux restant ceux qui ne sont pas dans le 3eme et ainsi de suite. C'est la fonction "intersect" du sql.

Un moyen d'aider un peu le process est de commencer par le mot présent dans le moins d'ouvrages, puis d'aller en nombre d'ouvrages croissant. Encore faut il pouvoir déterminerrapidement quel mot à le moins d'ouvrages ce qui n'est pas forcement pratique.

On a commencé par essayer d'optimiser Postgresql en lui allouant plus de mémoire; Sur le coup cela n'a pas changé grand chose mais 2 ou trois semaines après, son planneur a du prendre en compte les dernières statistiques et cela a quand même bien améliorer la rapidité.

Mais bon, on pouvait arriver à 30s sur une expression comme "information needs of engineers involved the development and improvement of this extremely important and rapidly changing technology" et 28s sur "Éditions de la Maison des sciences de l'homme - Paris"

Un peu long :-(

Le principe de memcached est attrayant: on met l'ensemble de la base des occurences en ram et ca devrait être plus rapide. Hélas memcached ne fait pas la reduction (le "intersect"). Par contre un autre outil du même type le fait: redis. Eureka !

Telechargement, compilation, corrections, compilation, installation et... tests.
Fonctionnellement c'est nickel: on le renseigne avec les occurences et il fait les reductions très bien et vite sur quelques 10aines de milliers d'occurences.
Mais il y a un hic (la vie d'un informaticien est truffé de hic hélas): en extrapolant le nombre d'occurences utilisées pour le test pour le nombre d'occurences necessaires en réalité (27 Millions) on voit vite qu'on dépasse les 10Go de RAM notament parceque redis ne traite que des chaines de caractères.

Retour à la case départ.

Enfin pas vraiment: si on conserve l'idée de base (monter la base des occurences en RAM), organisée de la façon la plus adaptée pour notre besoin tout en gérant la mémoire avec parcimonie ca peut peut-être coller.

La base du probème étant en gros la comparaisons de nombres entiers, voyons déjà la lenteur ou la rapidité de cette opération (en C pas en PHP, hein :-)

Et hop un petit test qui montre qu'une boucle sur plusieurs millions d'entiers se fait en une fraction de seconde (c'était juste pour être sur: quand on veut bosser sur des millions d'enregistrements autant ne pas partir sur de mauvaises idées).

Bon ensuite on a 2 nombres importants: le nombre de mots différents et le nombre d'occurences.
Le nombre de mots différents pese au final assez peu: même 2 millions d'entiers 32 bits ca ne fait que 8Mo et c'est notre clef primaire. Même en rajoutant mettons 4 pointeurs par mot on a au plus, en 32 bits, 40Mo de données c'est jouable; D'autant plus que le nombre de mots n'augmentera pas autant que le nombre d'occurences.

Par contre sur les occurences il faut faire au plus juste: avec 30 Millions d'occurences, ajouter un int32 ou un pointeur sur chaque c'est tout de suite 120Mo de RAM en plus.

Dernier paramètre: faut-il prévoir une mise à jour de cette base en mémoire ?
Pour: pas besoin de recharger la base régulièrement (plusieurs 10aines d'ouvrages arrivant chaque jours) et base toujours up-to-date.

Contre: ca complexifie, il faut ajouter des locks, prévoir une gestion de la mémoire plus fine pour notament éviter la fragmentation, cela aura un impact sur la recherche quand une mise à jour ce fait....

Question: en combien de temps charge t on la base ? Si ca met 5mn ca va, on peut batcher ca la nuit; si ca met 24h c'est plus problématique.

Bref encore un test à faire.

Résultat: ca devrait prendre au plus une 15aine de minutes. Donc exit la mise à jour. D'autant plus que la complexitée induite aurait signifiée un développement et une validation plus longue.

A partir de la on peut creuser plus avant la methode de stockage en ram.

Pour récapituler:
- le stockage des mots peut-être évolué vu l'impact mémoire et il doit l'être vu que c'est quand même notre clef primaire, si on peut éviter une boucle de 1M d'occurences c'est deja ca de gagné.
- le stockage des occurences par mot doit être plat (ou quasiment vu le volume).
- on doit pouvoir déterminer rapidement le nombre d'occurences pour un mot afin de déterminer par quel mot commencer (celui qui a le moins d'occurences).
- faire simple et robuste: c'est un serveur qui ne doit pas crasher

Donc on opte pour une hash table en limitant quand même la taille de la table (compromis taille mémoire/temps de recherche) qui est un nombre premier (si on prend une taille de 100 663 319 pour pour une utilisation relle de 52 000 000 on perd tout de suite quelque chose comme 700Mo...
On récupere d'abord le nombre de mots différents histoire de figer la structure afin d'éviter du code de rebalancement de la table et de fragmenter la mémoire (il n'y a pas de petit profit)

Chaque entrée va comporter le code mot (notre clef de hashage; d'ailleurs on gagne tout de suite 4 octets par mot vu qu'on n'a pas besoin de stocker le hashage), un tableau des occurences associées (un int4 pour le code ouvrage, un int4 pour la propriété et un in4 pour le score), le nombre des occurences et un pointer vers le next node. Soit 16 octets par mot + 16 octets (avec l'alignement) pour chaque occurence (plus les le tableau de hashage de 1572869*4 octets pour le million de mots.

On accede au nombre d'occurence d'un mot et aux occurences de ce mot de facon quasi immédiate (en gros une division pou trouver l'entrée correspondant au hash pui au pire quelques comparaisons).
Histoire de limiter la casse sur la recherche des occurences ensuite, celles-ci sont triées par code ouvrage comme ca dès qu'on a atteint un code ouvrage supérieur au code recherché on peut s'arreter (bon, on pourrait proceder en plus par dichotomie, c'est un joker a garder sous le coude si besoin est).

Et voila, le choeur de la bête est là.
Ca tient sur 1.4 Go en ram et la recherche est ultra-rapide.
Faudrait creuser d'ailleurs: pourquoi 1.4Go alors qu'on devrait être autours de 600Mo...

Reste ensuite à faire l'interface de communication.
3 choix:
- redévelopper un truc ex-nihilo
- se servir de l'interface de memcached ou redis
- autre

Finallement j'ai opté pour une interface testée, connue et standard: XML-RPC avec les composants GNUstep (vu que le client visé est GNUstep et que de toute facon il y a des librairies XML-RPC pour la plupart des language).

Ca fait un peu bizarre de pinailler pour un millieme de seconde et 2 octets sur le coeur et d'utiliser du haut niveau pour l'interface mais bon, la partie interface peut
être changée sans trop de problème si le coût est trop grand.

Derriere ca un petit coup de valgrind histoire de vérifier qu'on a pas de fuite de mémoire ou de bug trop visible. Quelques corrections, évidement.

Puis des tests (genre des 10aines de milliers de requetes sur des mots au hasard et en nombre differents).
Re corrections (et oui, c'est la dure vie du développeur).

On vérifdie que la mémoire ne bouge pas d'un octet.

Et hop c'est prêt !

Après tout ca, la réalisation de la partie client est triviale (merci GNUstep) et sont intégration à eCommStep le moteur du site du Monde en Tique est assez vite faite.
On prévoit quand même un fallback sur la recherche direct en base si le serveur ne répond pas (crash, rechargement de la base, intervention démonique ou autre)

Re-test et comparaison (histoire de valider le tout, ce serait bête d'être ultra-rapide mais de retourner des résultats érronés ou incomplets) et ca roule !

Résultats:

Mise en mémoire de la base: 7mn91 (ca charge un peu Postgres mais batché à 4 ou 5h du matin c'est indolore.

Recherche sur:
"information needs of engineers involved the development and improvement of this extremely important and rapidly changing technology"
Avant: 30.2601 s
Apres: 0.0260 s

Recherche sur: "programmation en java"
Avant: 3.2589 s
Apres: 0.0579 s

Recherche sur "Éditions de la Maison des sciences de l'homme - Paris"
Avant: 28.3312 s
Apres: 0.7767 s


(en temps de recherche brut une fois qu'on a récupéré les enregistrements correspondants à chacun des mots mais cette opération ne prend qu'une fraction de secondes).

Après quelques heures, on peut voir que toutes les requetes sont restées en dessous de 1s.


Et voila; Next job please !

Et merci à Jean Demetrau pour le challenge, Dolaur Crozon Cazin et Nicolas Guillouet pour nos discussions sur le sujet.

XSL-FO et FOP c'est bien !

Je travaille depuis quelques mois sur XSL-FO avec Apache FOP et c'est vraiment pratique. Le concept: on créé un fichier de transformation XSL-FO que l'on va passer à FOP avec un fichier XML contenant des données et FOP se charge de le transformer en fichier final, notament en PDF.

Bref une solution libre pour générer des PDF en pouvant les désigner autrement que par programmation.

Par contre il vaut mieux avoir un bon editeur de XSL-FO. J'utilise Altova StyleSuite qui est hélas propriétaire mais qui est le meilleur de ceux que j'ai pu trouver et essayer. Il a plusieurs avantage: il genere des fichier xslt que FOP accepte sans broncher et ses propres fichiers de définition de templates sont en XML (i.e. si jamais ils mettent la clef sous la porte on peu quand meme faire quelque choses des fichiers templates d'origine).

Notre moteur de commerce électronique, eCommStep, utilise cette technologie.

08/06/2009 11:55

Taxes à tout va

L'imagination est au pouvoir semble t il !
Après l'idée de taxer les FAIs pour soutenir la musique, c'est maintenant Laurent Joffrin qui voudrait taxer les FAIs pour soutenir la presse.
Quand au sénateur Xavier Pintat, il verrait bien taxer le tabac pour soutenir la fibre optique.

Qu'importe la cohérence de tout ca: l'essentiel c'est de taxer !

06/06/2009 18:24

Pour essayer l'Hadopi

Comme si vousyétiez ! navigateur Hadopi

04/06/2009 12:02

La dernière ineptie^H^H^H^H^H^H^Hidée de Claude Allegre

Claude Allegre dans Le point explique:
"Mais si le facteur déstabilisant dans le monde de la finance a été l'importance exagérée donnée au crédit et aux manipulations financières, dans le monde des médias et des industries culturelles, le virus, c'est le gratuit ou plutôt le leurre du gratuit." et conclu par "La gratuité dans le circuit commercial est un leurre qui, à terme, est une aliénation de l'esprit et un encouragement à la paresse intellectuelle."

Donc résumons: la crise actuelle vient fondamentalement du 'gratuit' (les spéculateurs et autres autres prédateurs financio-social étant évidement quantité négligeable) qui est le pere de tout les vices (aliénation de l'esprit et paresse intellectuelle).

Ca pourrait être amusant si ce triste sire n'était pas cité pour entrer au gouvernement vu le nombre de personnes investissant du temps et de l'energie dans le domaine du gratuit (logiciel libre par exemple)

Pour mémoire, les qualité de M. Allegre ne sont plus à démontrer:

La controverse de la boule de pétanque et de la balle de tennis

C’est devenu un jeu chez les esprits les plus pointilleux : repérer les erreurs qui parsèment les livres publiés par Claude Allègre.


14/04/2009 14:12

Qu'est ce qui est le plus pressé: le projet de loi "Creation et internet" ou un texte sur l'inceste

Et bien contrairement à ce qu'on pourrait betement penser il semble que ce soit le projet de loi "Creation et internet":
Roger Karoutchi:
"Jean-François Copé a proposé de renoncer au texte sur l'inceste qui était prévu dans la semaine d'initiative parlementaire, à partir du 28 avril. On pourrait donc y inscrire le texte Internet pour une nouvelle lecture."

Source: LeMonde.fr
NetEco.com

12/04/2009 18:51

HADOPI, Pascal Negre et les 'artistes'

Juste pour remettre les choses dans leur contexte:

Pascal Negre indique: "Vous savez aujourd'hui un artiste quand il vend un disque d'or, ce qui concerne en gros une trentaine d'artistes, l'artiste va gagner grosso-modo 4000 euros par mois.".

Effectivement on est tenté de se dire ce n'est pas beaucoup.

Mais on peut apprendre que le dit Pascal Negre est lui payé "83 330 euros de salaire mensuel" (hors bonus).

Quand a Universal Music: en 2008, "ses bénéfices avant intérêts, taxes et amortissement (EBITA) s'élèvent à 686 M€, soit une hausse de 11,6 % sur un an"


Morale de l'histoire, comme souvent, mieux vaut être patron qu'ouvrier :-)

On peut même ête tenté de penser qu'il y a des gens qui se f* de notre g* grave !

20/02/2009 21:03

Quelles limites ?

On a pu voir ca sur nos ecrans de télé recement:



Notre gouvernement considere t il l'ensemble des francais comme des enfants ? A la vue de cette annonce j'ai un peu tendance à le penser.

J'aimerais bien connaitre l'impact de ce genre de spot étant son coté completement outrancier.
Ne raudrait il pas mieux faire plus sobre et plus proche de la réalité ?

Cela me rappelle qu'Einstein disait: "Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."...

Après l'Islam des caves, l'internet des caves ?

On ne s'en lasse pas de
M. Frédéric Lefebvre:
"M. Frédéric Lefebvre: Il y a plus de dix ans, j’ai passé quelques bouts de nuits à ses côtés dans certaines caves du 18e arrondissement – peut-être y étiez-vous aussi, monsieur Bloche ? – pour mettre en route des serveurs. Je connais donc parfaitement Internet. Lorsque ce mode de communication ne concernait que quelques milliers d’individus, ceux qui ne sont mus que par l’appât du gain en restaient éloignés. Maintenant que des millions de Français l’utilisent régulièrement, les enjeux économiques sont devenus considérables, et Internet reste l’un des lieux du monde où règne le capitalisme sauvage, le libéralisme sauvage. (Rires et exclamations sur les bancs du groupe SRC.)

Mme Aurélie Filippetti: Que vous avez découverts il y a un mois !

M. Frédéric Lefebvre: Ceux qui profitent du système refusent tout contrôle, sous prétexte de liberté.

De la même façon que nous lançons la guerre aux paradis fiscaux…

Mme Aurélie Filippetti: Ah bon ?

M. Patrick Bloche: Depuis quand ?

M. Frédéric Lefebvre: …il nous faut réguler Internet partout dans le monde, afin que toutes les entreprises respectent le droit de propriété, que les trafiquants et les voyous en tout genre soient poursuivis, que cet espace continue à se développer dans le respect de la personne humaine et des principes démocratiques. Notre pays doit montrer la voie.

On a dit tout et n’importe quoi à propos de cet amendement, notamment qu’il créerait une taxe de 3 % sur les vidéos afin de financer la télévision publique. Décrédibiliser pour susciter le rejet, je connais. Plus c’est gros, plus ça passe ! Je vous assure qu’il ne s’agit pas de taxer, mais de veiller à ce que les contenus utilisés soient payés à leurs auteurs, ou à ce qu’une contribution proportionnelle soit réglée par les entreprises qui les proposent, comme le prévoit l’alinéa 2 de cet amendement.

Un décret en Conseil d’État définira le mode de calcul de la contribution, après une large concertation. Il ne s’agit pas de financer la télévision publique, mais tout simplement de veiller à ce que des entreprises ne puissent utiliser impunément des contenus, sans participer d’une façon ou d’une autre à leur financement. N’est-ce pas une évidence, messieurs Bloche et Rogemont ?"


On rie jaune aussi en lisant cet article de rue89 Les rockeurs de MGMT pas ravis d'être diffusés par l'UMP:
"Nicolas Sarkozy avait déjà des démêlés judiciaires avec les rappeurs de La Rumeur, il pourrait en avoir également avec les rockeurs de MGMT. Plus précisément, l'UMP, dont le chef de l'Etat reste le président de fait, pourrait en avoir. Le groupe américain demande réparation au parti majoritaire pour avoir utilisé sans autorisation sa musique lors de deux meetings et sur Internet."

L'oeil, la poutre, le voisin, toussa...



Allez un dernière dont on ne se lasse pas:

De la surveillance d'internet

C'est 'amusant': les siècles passent mais les hommes politiques restent.

Petit extrait de Histoire du livre - De l'invention de l'imprimerie à nos jours:

"L'invention de l'imprimerie permet à un public beaucoup plus important d'accéder à la lecture et donc ça veut dire aussi une plus grande diffusion des idées et de la contestation"

"Y'avait aussi le contrôle de l'église avec la création d'un index (livres interdit par l'église)"

"Malesherbes : directeur de la librairie est chargé de surveiller l'imprimerie et de réglementer la vente des livres en France."

Remplacez "imprimerie" par "internet" et "livre" par "site" et hop on est au 21eme siècle :-(


On a aussi:
"Le curé demanda à la nièce les clefs de la chambre où étaient les livres auteurs du mal, et elle les lui bailla fort volontiers : ils entrèrent tous dedans, et la gouvernante avec eux, où ils trouvèrent plus de cent volumes gros et fort bien reliés, et encore d'autres petits [...]. Le licencié [...] commanda au barbier qu'il lui tendit ces livres un à un pour voir de quoi ils traitaient, car il se pourrait faire qu'ils en trouvassent quelques uns qui ne mériteraient pas la peine du feu. " Non, non dit la nièce, il ne faut pardonner à pas un : tous ont été cause du dommage ; le meilleur sera de les jeter par les fenêtres dans le patio et en faire un tas, puis y bouter le feu, ou bien les porter en la basse cour, et là on fera un bûcher, et la fumée n'offensera personne."

Cervantes, Don Quichotte, I, chap. 6, 1605.

Ainsi que De l'horrible danger de la lecture / Voltaire

Bien sur à toutes les époques les interdictions furent faites pour une 'très bonne et incontestable raison' tout comme l'est aujourd'hui la 'lutte contre la pédopornographie' et 'les pédophiles'.

Que le 1er qui tombe par hasard (et même en cherchant un peu) sur un site 'pédophile' ou 'pédopornographique' me jette la première pierre. En 15 ans d'accès internet cela ne m'est jamais arrivé...
Les gouts de nos dirigeants feraient-ils qu'ils tombent sur ce genre de site ?

17/02/2009 19:03

De l'intelligence de certains de nos hommes politiques et autres leaders d'opinion

M. Frédéric Lefebvre a prononcé de bien belles paroles :
<<
L’absence de régulation financière a provoqué des faillites.
L’absence de régulation du Net provoque chaque jour des victimes !
Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités réagissent ? Combien faudra-t-il de morts suite à l’absorption de faux médicaments ?
Combien faudra-t-il d’adolescents manipulés ?
Combien faudra-t-il de bombes artisanales explosant aux quatre coins du monde ?
Combien faudra-t-il de créateurs ruinés par le pillage de leurs oeuvres ?
Il est temps, mes chers collègues, que se réunisse un G20 du Net qui décide de réguler ce mode de communication moderne envahi par toutes les mafias du monde.
>>

Moi je dis: bravo !
Et j'ajoute qu'il faudrait penser à mettre en place un permis de parler avec examen à la clé: cela eviterait peut-être de telle idiot^H^H^H^H^Hemportements.

Pourquoi ? Tout simplement parce que des lois existent déjà, les même qu'ailleurs, qui permette d'investiguer, poursuivre et condamner les auteurs de fait répréhensibles; sur le net ou ailleurs.

Mais bon, le but visée par les tentative de filtrage d'Internet (au nom de la lutte contre la pédophilie et autre grande cause) est plus prosaïquement de surveiller encore un peu plus la population et de faire prosperer quelques multinationales.

Après Besson, Fréderic Lefebvre s'attaque aux sites de streaming
Dénoncé par Luc Besson, BeeMotion contraint à la fermeture
Réaction de Priceminister : "Luc Besson est à côté de la plaque
Tout le monde n'a pas le talent de Luc Besson


13/01/2009 20:37

Les libertés au pays de l'Oncle Sam

L'enregistrementen ligne est obligatoire pour les nationalités exemptes de visa de voyage chez l'Oncle Sam pour un séjour de moins de 90 jours.

Sur le site en question, on trouve des questions du type:

o "Souffrez-vous d’une maladie transmissible, [...]"

Hum, un rhume ca compte ?


o "Avez-vous déjà été arrêté(e) ou condamné(e) pour un délit ou un crime réprouvé par la morale publique [...]"

Arreté OU condamné. On peut être arreté par erreur, en quoi cela peut-il être un élément pour refuser l'entrée aux USA ?


o "[...] demandez-vous l’admission aux Etats-Unis dans l’intention de vous livrer à des activités criminelles ou immorales ?"

Hum, si on repond oui pour les activité criminelles effectivement ca va sans doute pas aider à entrer.
Mais le "ou immorales" veut dire quoi ? Qu'est-ce qui est immorale (selon quelle morale) ? Boire une bière ? Se tapper de gentilles américaines ?


o "[...] avez-vous participé, de quelque façon que ce soit, à des persécutions perpétrées au nom de l’Allemagne nazie ou de ses alliés ? "

Tiens, amusant: il y a eu de responsables de sociétés américaines qui rentrent dans ce cadre semble-t-il.... Cf IBM et l'holocauste"


Sympa aussi le passage "Renonciation aux droits"

17/12/2008 13:42

A propos de OpenXML...

Quelques infos sur les problemes de ce 'standard' et sur la facon dont il a été accepté:
OpenXML, standard ISO : un ratage d'envergure

OOXML is defective by design

Open XML : quand Microsoft montre ses crocs, le monde baisse son pantalon